- Optimisation du lecteur SACD PIONEER PD-10 / PD-30 -    

-Avant-propos-

Je vous présente ici quelques pages techniques relatives à l'optimisation du lecteur SACD PD-10. Ne vous attendez pas à des modifications audiophiles, vous seriez déçus. Ici, pas de goudronnage, de filtre secteur "miracle", de câbles ésotériques, de sorties à tubes de l'armée Russe ayant équipé des MIG 25, pieds magiques et autres conneries monumentales engraissant quelques revendeurs peu scrupuleux. Cette optimisation vous permettra simplement d'améliorer un lecteur déjà très performant à l'origine. Les doubles suspensions apportent indéniablement un plus, et ce, à moindres frais. Associées à l'alimentation Audio et à son transformateur R Core dédié, elles constituent une très bonne base de départ. Ensuite,libre à vous de poursuivre l'optimisation en ajoutant une carte Audio à sorties symétrique avec commandes de volume et de balance, et un amplificateur pour casques si le cœur vous en dit.  

Pioneer PD-10 modifié.

       

Intérieur du Pioneer PD-10 modifié avec carte audio d'origine.

    

Intérieur du Pioneer PD-10. Une simplification de fabrication et un peu de place pour travailler !

Nous voici en 2014 et notre bon PD-D6 a été remplacé presque à regrets par les PD-10 et PD-30. Ces nouveaux modèles ne sont à première vue que très peu différents de leur aîné tout au moins pour une utilisation mélomane, c'est à dire sans tenir compte de prise usb, hdmi, support Ipod, pas plus que de 5.1 et autre artifice inutile, donc absolument indispensable. Nous noterons tout de même une réalisation simplifiée, ce qui en soi n'est pas un mal et un convertisseur 32 bits performant, le  AK4480. Nous retrouvons les éléments de base classiques. Un chargeur à tiroir dont la carte logique a été déportée, une carte alimentation, une carte affichage et une carte audio. Le boitier bien que très présentable est différent et moins stylé que celui du PD-D6 MK1 mais très correct tout de même. Le châssis à été également simplifié et a perdu ses deux bossages en nid d'abeille qui avouons-le ne servaient pas à grand chose mais dont la presse spécialisée ventait les mérites  à grands coups de superlatifs audiophiles. Tous ces propos ne sont ni réducteurs, ni péjoratifs mais remettent simplement les pendules à l'heure. Ces modèles comme les précédents, bien que très performants, bénéficieront d'une optimisation leur permettant de se mesurer sans rougir à des appareils dit "audiophiles" hors de prix.   Pour justement rester dans l'esprit "technicien mélomane", nous n'apporterons des modifications qu'aux modèles d'entrée de gamme, le PD-10 et le PD-30,  ceci pour permettre aux plus modestes dont je fais partie de bénéficier à moindre coût d'un ensemble très mélomane, le terme "audiophile" n'ayant pas le droit de cité dans ces pages, le but final étant d'écouter de la musique, pas les appareils.

Le PD-50 est une base bien trop chère pour pouvoir être modifiée comme il se doit. Nous pouvons constater que les composants ne sont pas plus "haut de gamme que sur les autres modèles. Certes, un effort a été fait au niveau "alimentation" avec l'ajout d'un transformateur EI supplémentaire, mais les composants passifs et actifs  restent basiques et grand public. Même avec un double convertisseur, son prix ne devrait pas dépasser de plus de 100 Euros celui du PD-10.

Comme pour le PD-D6, pas d'économie souterraine mais simplement l'envie de partager. Rien ne sera caché et les composants seront vendus à prix coûtant. Les échanges seront quant à eux conviviaux et gratuits. N'hésitez donc pas à poser toutes les questions que vous désirez, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Pour le modèle d'entrée de gamme de cette nouvelle série, la qualité de fabrication a été revue à la baisse. Pas de face aluminium, mais en ABS teintée aluminium du plus bel effet, probablement plus sensible au rayures profondes. Mais pourquoi payer 100 euros de plus pour un simple morceau d'aluminium ? La carte Audio a également été réduite et laisse un peu de place pour placer l'alimentation analogique et son transformateur. Celui d'origine est quasi identique à celui du PD-D6. Beaucoup de vide dans ce boitier, ce qui pour apporter des modifications est toujours appréciable.

Pour quelques Dollars de plus, et un peu de temps, ce PD-10 peut donner le meilleur de lui même, et damer le pion à tous ces lecteurs dits "haut de gamme" comme l'ont fait en leurs temps le Philips DVP9000, et plus récemment le PD-D6.  Cela, j'en suis convaincu. Ce dont je suis également persuadé, c'est que cette fois, la barre sera placée encore plus haut.  

Le PD-10 étant proposé moins cher, permet de disposer d'un lecteur optimisé pour le prix d'un PD-D6 de base.  Depuis peu de temps, en France, les prix commencent à baisser un peu et s'alignent tout doucement sur quelques sites européens. (240 Euros environ chez CDiscount, Ubaldi,  EasyLounge). La politique du "tant que je gagne, je joue" commence à s'estomper doucement, à part chez quelques revendeurs qui n'ont pas encore tout compris.

En Allemagne, chez tnsversand.de ou Alternate.de, vous pouvez trouver ce modèle à moins de 200 euros. Rassurez-vous, vous aurez exactement le même appareil que si vous l'aviez acheté chez un soi disant spécialiste HiFi et si par hasard vous le trouviez chez LIDL à 180 euros, n'hésitez pas !

A noter que ce lecteur est toujours et entièrement dédié à l'audio stéréo et ne dispose de ce fait d'aucun périphérique vidéo, ni de sorties multicanaux 5.1 ou autre. Tant mieux! On peut toutefois saluer la venue d'une prise USB qui deviendra sans doute avec la carte SD  le nouveau standard. La capacité de ces supports ne cessant d'augmenter, permettra de coucher un jour,  je l'espère, l'enregistrement original en 24 bits / 384 KHz ou mieux et aussi le format DSD ou son remplaçant. En attendant ce jour béni que je ne connaîtrai probablement jamais, contentons-nous pour l'instant de lire nos galettes de polycarbonate dans les meilleures conditions possibles ...

N'interprétez pas mon "Tant mieux" comme une expression rétrograde, mais en général, ces prises de son 5.1 sont exécrables, surtout en enregistrement de musique Classique et Jazz. En présence d'un enregistrement de ce type, il faudrait disposer d'un ensemble amplificateurs / enceintes homogène, d'une surface d'écoute confortable, acoustiquement traitée et d'un point d'écoute idéal. Lorsque l'on connaît les difficultés à réaliser un enregistrement stéréo de qualité, on imagine le travail titanesque que peut représenter une prise de son multicanal. à ne pas confondre avec une prise de son stéréo en multi-micros.

Cette présentation se veut objective et n'est pas une publicité cachée. Je n'ai pas été payé pour la faire, l'appareil que j'ai sous la main à été acheté. Je ne dois donc rien à personne.

Vous l'aurez compris, le but ici n'étant pas de faire du mouton à cinq pattes Audio-fricophile, mais du beau, du bon, et de l'abordable tant au point de vue technique, que financier. Et là, c'est l'appareil de base idéal.

Ici, nous restons dans le raisonnable. La dépense n'est pas énorme et la qualité sera au rendez-vous.  

Sans aucune prétention de ma part, je pense que comme le PD-D6, ce lecteur une fois mis au point  deviendra une source de référence très correcte, n'ayant à rougir devant aucun lecteur SACD dit "audiophile". La partie Audio est beaucoup plus évoluée que sur le PD-D6. Il sera équipé de sorties asymétriques, symétriques et amplificateur pour casques avec contrôle de volume / balance.

Il existe bien sûr d'autres modèles, pour lesquels nous pourrions rédiger un dossier par exemple l'obsolète Marantz SA-7003, mais il faut bien faire un choix. Le développement d'un tweak sérieux, demande beaucoup de travail, du temps et de l'argent aussi. Il vaut mieux travailler sur un nouveau modèle. On ne peut pas réaliser des dossiers pour tous les lecteurs, si intéressants soient-ils. Je peux néanmoins étudier les modifications sur l'appareil de votre choix si vous êtes prêt à en supporter le coût. L'offre SACD dans cette fourchette de prix étant très limitée sur le marché, nous resterons sur ces modèles. Nous demeurerons  volontairement muets sur les modèles dits "audiophiles" dont le prix de vente à la limite de l'indécence est très souvent pour ne pas dire toujours, injustifié. Aucun technicien si mélomane soit-il, connaissant le prix des composants mis en oeuvre ne se laisserait duper.

Ici, pas d'ésotérisme, de langue de bois ou d'économie souterraine, mais uniquement le plaisir de faire partager une passion. J'ai essayé d'être le plus clair possible, et vous avez accès à toutes les modifications. Les composants de qualité que je vous propose, sont vendus à prix coûtant. Je n'ai pas les moyens de réaliser des séries, mais en général, lance toujours quatre ou cinq pièces afin d'amortir un peu les différents frais d'outillage, de port ou de douane.  Le but de ce dossier est de vous transmettre le maximum d'informations, pour que vous puissiez réaliser vous-même ces modifications à moindre coût.  Les circuits imprimés "Amplificateur casques", "carte de contrôle", et "carte jack" font partie d'un lot et ne peuvent être vendus séparément.

Merci d'avoir lu ma prose, si toutefois vous avez pu la lire jusqu'au bout.

 

Optimisation du lecteur sacd Pioneer PD-10

Cliquez sur les boutons pour avoir accès aux pages spécifiques.

 

pastel_green_4.gif

pastel_green_5.gif

pastel_green_3.gif

pastel_green_2.gif

pastel_green_1.gif

pastel_green.gif

pastel_green_6.gif

pastel_green.gif

                        Bonne visite à tous,. Vous pouvez me contacter directement en cliquant sur la plume