- Optimisation du lecteur SACD PIONEER PD-10 -

- La carte Audio d'origine-

       

Cette carte "Audio de taille plus réduite que celle du PD-D6 (120 mm x 95 mm) intègre l'alimentation analogique. Le circuit imprimé double face partiel est de qualité médiocre comme tous les circuits imprimés grand public. De part sa fragilité il ne supporte donc pas les dessoudages et soudages répétés, même si le travail est effectué avec des outils idoines. C'est l'une des raisons pour laquelle sera développée une nouvelle carte "Audio" sans alimentation puisque les partie filtrage et régulation se trouvent désormais sur la nouvelle carte "Alimentation Analogique". Le gain de surface autorise de câbler sur cette nouvelle carte "Audio", des composants traversants traditionnels de qualité et de soigner les découplages. Une interface de sortie symétrique XLR est intégrée. Cette carte permet le remplacement aisé de certains composants passifs et des amplificateurs opérationnels afin de réaliser des tests et de s'adapter au goût de chacun.

Le convertisseur est un AK4480 32 bits de chez AKM intégrant un filtre numérique. Les amplificateurs opérationnels sont des classiques mais performants 5532. La régulation est assurée par trois régulateurs classiques 78xx et 79xx. Il serait bien dommage d'alimenter ces étages par des régulateurs d'entrée de gamme. La section "alimentation" sera donc supprimée. La partie Audio sera  alimentée par un circuit séparé avec transformateur R-Core dédié. Le filtrage sera plus performant, la régulation un peu plus faible bruit et les découplages optimisés. Nous pourrons par la suite nous attaquer à la nouvelle carte  Audio afin de ne pas fragiliser la carte d'origine. Elle permettra de tester d'autres AOP et  remplacer les 5532 par des AOP dits "HiFi". Plusieurs tests en mono seront effectués en équipant un seul canal avec par exemple un OPA2604, OPA2134, 8066, AD8620 et la série LME dont la réputation n'est plus à faire. Ces AOP audio très performants sont relativement cher. Mais nous ne sommes pas des industriels et pouvons investir une vingtaine d'euros une fois. D'autres AOP performants et plus économiques sont disponibles sur le marché et chacun fera son choix. Il y a quelques temps, j'avais fait des tests et il était difficile de faire beaucoup mieux que le 5532. Écoutant essentiellement de la musique Ancienne, Renaissance et Baroque mes critères de choix sont peut être très éloignés des vôtres.  Nous savons qu'en amplification de puissance, un bon amplificateur est bon partout ! Comme il existe de bons moniteurs de studio neutres et linéaires, il existe aussi de bonnes électroniques. N'en déplaise à certains audiophiles, ce qui est bon à l'analyseur de spectre est bon à l'oreille, ou devrait l'être, les courbes n'étant pas identiques d'une oreille à l'autre, même sur une même personne. Ce qui s'entend se voit, mais ce qui se voit ne s'entend pas nécessairement. Quelques oreilles "vintage" aiment aussi être leurrées par certaines harmoniques flatteuses, et c'est pour cela qu'il existe des aficionados du tube.

En aucun cas ici nous ne ferons l'éloge de tel ou tel grigri audiophile miracle. Nous laisserons la croix Vitafor de la tante Yvonne bien rangée dans le tiroir à coté de l'eau bénite et nous satisferons, pauvres mortels que nous sommes, des courbes pragmatiques de l'analyseur et des tranformées de l'ami Fourier. Comme me l'écrivait un ami de forum qui se reconnaîtra peut être : " Pour moi l'audiophilie est un trouble psychologique de caractère anxieux qui interdit toute satisfaction d'écouter de la musique. Maladie bien entretenue par les marchands de composants miraculeux, sensés soigner ces troubles et qui ne font qu'aggraver le cas du patient."  Allez, après cette prose cartésienne bien partagée, passons maintenant à la technique pure et dure !

L'optimisation de la carte Audio.

Il est préférable de réaliser ce travail avec des outils spécialisés, à savoir, une station de dessoudage et de soudage thermostatée basse tension.

De part la fragilité du circuit imprimé, l'optimisation portera essentiellement sur le remplacement des condensateurs de découplage bas de gamme par des modèles plus performants et de capacité plus importante. Les condensateurs de liaison seront remplacés comme sur le PD-D6 par des Nichicon non polarisés Muse ES 100µF 50V.  

L'optimisation débutera par la suppression de la partie "redressement, filtrage, régulation". Seront dessoudés les composants suivants: les quatre diodes, les deux résistance de puissance, les deux condensateurs de filtrage, les trois régulateurs, les deux diodes cms. Les condensateurs électrolytiques autour des régulateurs seront également dessoudés. Les trois dissipateurs et les vis associées, seront récupérés et prendront place sur la nouvelle carte "Alimentation".

Il faudra ensuite dessouder les dix condensateurs de découplage de 47µF/25V des AOP et du DAC et les remplacer par des modèles FM de 100µF/25V. Les deux condensateurs de sortie de 47µF/25V seront remplacés par des Nichicon Muse ES de 100µF/50V. Ils seront placés horizontalement à 5 mm au dessus des AOP et fixés aux cinch par un point de colle. Deux straps seront soudés entre les entrées/sorties des trois régulateurs. Trois selfs seront soudées. Deux à la place des deux diodes centrales, et une à la place des diodes cms. Pour ces dernières, le câblage se fera en surface car il est impossible de percer le circuit imprimé, un piste passant sur la face bottom au niveau des pastilles cms.

L'ancien condensateur de 470µF sera remplacé par un modèle FM de 1000µF/16V. Les deux condensateurs du filtrage d'origine seront remplacés par des modèles FM de 470µF/25V afin de constituer un dernier filtre en Pi.  Voici quelques vues rapprochées sur les différentes sections de la carte "Audio".

                                    

                                       Le convertisseur AK4480.                                                          Les deux doubles AOP 5532.

                                        

                     Le redressement/filtrage et les trois régulateurs.                                     Les éléments à dessouder

                                         

                           Les éléments dessoudés (sauf les diodes cms).                                Le câblage des deux selfs du + et -V.

                                                                   

                           Le câblage en cms de la self du 5VA.                               Les Condensateurs de découplage AOP.

                                  

           Les Condensateurs Muse-ES soudés puis collés aux cinch.                      Le nouveau condensateur 12VD

                                                                                            

   Les 6 Condensateurs de découplage DAC dessoudés              Les nouveaux condensateurs de découplage DAC                             

 

Les références sont celles de chez Farnell. Le prix des composants ttc et hors port n'est  indiqué que pour information.

Il conviendra de vous renseigner chez votre distributeur préféré.

Qté

Désignation

Référence

Prix unitaire

Prix total

 

Modification de la carte Audio

 

   

3

Self KGAD 22µH

KGAD22

0,90

2,70

8

Condensateur électrolytique FM 100µF 25V

1219466

0,35

2,80

1

Condensateur électrolytique FM 470µF 16V

1219462

0,40

0,40

2

Condensateur électrolytique FM 470µF 25V

1219470

0,45

0,90

2

Condensateur Non polarisé Muse 100µF 50V

ES

1,00

2,00

1

Condensateur électrolytique FM 1000µF 16V

1219xxx

0,60

0,60

 

pastel_green.gif